“Un patio délaissé qui manque de couleurs et d’usages…” qu’ils disaient. Après un travail rondement mené d’enquête, de réflexion, de concertation et de conception avec les élèves de 3e C du collège Jean Vilar d’Angers, le Patio Plastik a vu le jour. Du gazon synthétique, de la palette, des serflex, des kokedamas suspendus et autres bouteilles de lait ont eu raison d’un savant mélange entre végétal vivant et artifice. “On veut laisser une trace de notre passage au collège” qu’ils disaient. Et bien c’est désormais chose faite, après quelques 18h d’atelier réparties sur un petit trimestre : le patio qui était uniquement un espace rapidement traversé devient un lieu où l’on ralentit et l’on se pose!

 

pulvinar velit, ipsum sit dictum sem, libero