De bord à bord

[esquisse+plan de plantation]
réaménagement d’un jardin privé

2016

en… Maine-et-Loire [49]  
pour… particuliers  
sur… 150 m2

 

plan masse // esquisse / février2016

le site

Le site d’étude concerne une propriété qui s’inscrit dans un bourg de bord de Loire. L’espace extérieur, très longiligne, s’inscrit entre l’habitation en longère au sud, et un muret moyen sans vis-à-vis au nord. La façade et le linéaire de mur dessinent un couloir étroit en léger entonnoir. A l’ouest, un espace plus généreux communique avec la rue par un portail véhicule. A l’est, un espace en léger contrebas donne accès à la cave et à un débarras. Les aménagements successifs de ce tout petit jardin ont rendu la quasi totalité de la cour imperméable, laissant très peu de place à la végétation.

le site / février2016

le projet

croquis d'ambiance // esquisse / février2016

 

L’intention première pour ce projet fut d’abord de briser l’effet couloir en rythmant et en compartimentant le linéaire. Une grande partie de la dalle existante laisse place à une alternance de surfaces engazonnées. La nature et les différents revêtements de sol permettent déjà de mieux distinguer les espaces. De manière à rendre la cour praticable à pieds secs de bout en bout, les surfaces minérales sont reliées par des petits linéaires sinueux de pas japonais. Les espaces plus proches de la pièce de vie deviennent les espaces d’agrément et de détente. Banquettes en pierre et bordures de soutènement en bois permettent de donner un peu de matière et de volume. Ces petites constructions participent à la structuration du jardin et dessinent des massifs aux floraisons allant du blanc au bleu en passant par des teintes légèrement rosées. A l’extrémité est, une rupture de niveau permet d’asseoir un petit espace japonisant, à l’écart, en léger contrebas du reste de la cour. A l’ouest, une partie plus dégagé fait office d’espace pratique, pouvant accueillir aussi bien un véhicule depuis la rue qu’une aire de bricolage improvisé à l’air libre.

 

Donec dolor ut felis pulvinar commodo elit.